Démarche

Mon travail porte sur le thème du lisible et de l’illisible et de la construction par la deconstruction. Je place l’écriture comme l’élément fondateur de mes compositions. C’est une écriture dite « asémique » — elle est dénuée de contenu sémantique, sans aucune compréhension du texte.

Pourquoi l’écriture ? Après avoir passé des années en tant que typographe à construire de manière rigoureuse des lettres et des signes, je déconstruis aujourd’hui ces éléments pour des œuvres abstraites. Je condisère ce travail plastique comme une continuité dans celui de graphiste typographe et calligraphe. S’orienter vers l’abstrait, c’est s’affranchir des contraintes de lisibilités pour trouver une expression singulière et une liberté. C’est ce que je tente de faire — pas à pas — au travers de ces écritures informelles mais acceptées et assumées.

La palette de teinte est le plus souvent réduite à un monochrome noir et blanc ou bichromatique, dans le but de nous obliger à porter l’attention sur l’essentiel de la composition, sans autres informations ou symboliques.

Toiles, papiers, gravures, livres d’artiste, œuvres numériques, ces abstractions sont polymorphes et adoptent des techniques différentes selon les supports choisis.